TOUTE L'ACTUALITE ET LE SPORT, PRENEZ LA PAROLE

Janvier 2019

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Derniers sujets

» Actualités des Girondins
Mar 30 Déc - 0:53 par Raptor69

» Actualités des Gones
Mar 30 Déc - 0:52 par Raptor69

» Actualités des Phocéens
Dim 28 Déc - 17:42 par Raptor69

» L'actualité des Dogues
Sam 29 Nov - 13:32 par Dolu50

» Ma modeste galerie
Dim 9 Nov - 0:39 par Raptor69

» L'actualité du PSG
Ven 7 Nov - 22:16 par Dolu50

» L'actualité des Merlus
Ven 7 Nov - 19:14 par Raptor69

» L'actualité des sochaliens
Ven 7 Nov - 16:02 par Dolu50

» Le stade de la Rabine
Mer 22 Oct - 18:32 par Dolu50

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 19 le Mer 12 Nov - 3:37

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

    Internet censuré pour les Chinois et pour les journalistes

    Partagez
    avatar
    Raptor69
    Admin

    Féminin
    Nombre de messages : 6643
    Age : 54
    Localisation : Lyon
    prénom : Véronique
    Date d'inscription : 07/03/2007

    Internet censuré pour les Chinois et pour les journalistes

    Message par Raptor69 le Mer 30 Juil - 11:38

    Internet censuré pour les Chinois et pour les journalistes

    Les journalistes vont vite devoir se faire à une coutume locale lorsqu’ils vont débarquer en Chine. Pékin va en effet censurer l'internet utilisé par les médias pendant toute la durée des JO. Avec cette annonce, le comité d'organisation est revenu sur une promesse de leur laisser une liberté totale pendant les Jeux.


    «Pendant les jeux Olympiques, nous fournirons un accès à Internet suffisant pour les journalistes», a indiqué Sun Weide, porte-parole du comité d'organisation des JO. Une notion toute relative lorsqu’on sait que les internautes chinois n’ont accès qu’à un version très allégée d’Internet sur une toile étroitement contrôlée.

    Des sites censurés

    Sun Weide a d’ailleurs confirmé que les journalistes n'auraient pas accès à des pages ou des sites contenant des informations sur le mouvement spirituel Falungong, qui est interdit en Chine. Il a également indiqué que d'autres sites ne seraient pas accessibles à la presse, sans préciser lesquels.


    Le Comité international olympique (CIO) a indiqué qu'il allait discuter de ces restrictions d'accès à l'internet avec les autorités chinoises. «Je vais parler aux autorités chinoises pour évoquer ces restrictions et voir quelle est leur réaction», a indiqué à l'AFP Kervan Gosper, un haut responsable du CIO.

    A Pékin, les journalistes travaillant dans le principal centre réservé à la presse pendant les JO se sont déjà plaints de ne pas pouvoir accéder aux sites de l'organisation Amnesty International, la BBC, la radio allemande Deutsche Welle, du quotidien de Hong-Kong «Apple Daily» et de celui de Taïwan, le «Liberty Times».

    Les hôtels surveillés

    L’anxiété monte dans les délégations. «Le gouvernement chinois a mis en place un système pour espionner et rassembler des informations sur chacun des invités dans les hôtels pendant les Jeux olympiques», a ainsi déclaré, Sam Brownback, un sénateur républicain du Kansas (centre). Il affirme que «plusieurs chaînes internationales d'hôtels» ont confirmé avoir reçu des consignes pour installer des logiciels destinés à surveiller l'activité sur la toile.

    source 20mn


    _________________




      La date/heure actuelle est Sam 19 Jan - 10:07