TOUTE L'ACTUALITE ET LE SPORT, PRENEZ LA PAROLE

Décembre 2019

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Derniers sujets

» Actualités des Girondins
Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON EmptyMar 30 Déc - 0:53 par Raptor69

» Actualités des Gones
Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON EmptyMar 30 Déc - 0:52 par Raptor69

» Actualités des Phocéens
Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON EmptyDim 28 Déc - 17:42 par Raptor69

» L'actualité des Dogues
Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON EmptySam 29 Nov - 13:32 par Dolu50

» Ma modeste galerie
Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON EmptyDim 9 Nov - 0:39 par Raptor69

» L'actualité du PSG
Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON EmptyVen 7 Nov - 22:16 par Dolu50

» L'actualité des Merlus
Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON EmptyVen 7 Nov - 19:14 par Raptor69

» L'actualité des sochaliens
Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON EmptyVen 7 Nov - 16:02 par Dolu50

» Le stade de la Rabine
Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON EmptyMer 22 Oct - 18:32 par Dolu50

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 19 le Mer 12 Nov - 3:37

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

    Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON

    Raptor69
    Raptor69
    Admin

    Féminin
    Nombre de messages : 6643
    Age : 55
    Localisation : Lyon
    prénom : Véronique
    Date d'inscription : 07/03/2007

    Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON Empty Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON

    Message par Raptor69 le Dim 10 Aoû - 12:47

    L'Américain Michael Phelps a réalisé le premier de ses huit travaux, sur 400 m 4 nages (4'03"84, record du monde). En revanche, sa compatriote Katie Hoff, autre star attendue, a manqué le titre et laisse son record à l'Australienne Stephanie Rice sur la distance. Hugues Duboscq s'est qualifié pour la finale du 100 m brasse (59"83). Le 4x100 m féminin a fini 6e.

    Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON 100808phelpsorr310kv6

    Oui, Michael Phelps a failli pleurer à l'instant de son hymne. Et c'était touchant. Puis, comme pour mieux se ressaisir, il a souri et salué de loin George W. Bush, son président venu assister en famille au début de ce qui restera peut-être comme la plus grande saga de ces Jeux et lui signifier que tout un pays comptait sur lui. Ces attentes assourdissantes en couleraient certains, Phelps, lui, s'en nourrit. Comme il se nourrit d'une concurrence qu'il stimule d'abord avant de la broyer.

    Son 400 m 4 nages, la première épreuve de son grand huit, fut ainsi un modèle. Beaucoup croyaient son compatriote Ryan Lochte capable de le titiller après l'avoir ennuyé jusqu'au bout lors des sélections fin juin. Le Floridien, finalement 3e, n'exista pas. Pas plus que le Hongrois Cseh, même s'il a battu le record d'Europe (2e en 4'6''16). Le Kid du Michigan est beaucoup trop fort pour eux. Il écrasa ce 400m 4 nages avec une classe inouïe, éteignant tout de suite le débat sur la possibilité physiologique de nager très vite le matin. La question s'était posée quand NBC -pour offrir Phelps en prime time aux USA- avait imposé les finales au saut du lit. La réponse fut cinglante : première finale de ces 26es Jeux, première de Phelps, et... premier record du monde pour célébrer son septième titre olympique. Et dans les grandes largeurs.

    En 4'03''86, Mickey rabota ainsi 1''41 à sa marque qui datait des récents Trials. Et son vingt-troisième record du monde individuel (!) renvoie évidemment à un autre sur la même distance, celui avec lequel il était entré en Jeux en 2004. A l'époque, il chassait déjà Spitz. Il avait échoué d'un rien à Athènes (6 titres et 2 médailles de bronze) et son record du premier jour avait été le seul de sa semaine grecque. Les impressions laissées en ce dimanche de 2008 augurent du pire pour ses adversaires et pour... Spitz.


    _________________



    Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON Mauserdb4
    Raptor69
    Raptor69
    Admin

    Féminin
    Nombre de messages : 6643
    Age : 55
    Localisation : Lyon
    prénom : Véronique
    Date d'inscription : 07/03/2007

    Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON Empty Re: Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON

    Message par Raptor69 le Mer 13 Aoû - 11:34

    Michael Phelps bat tous les records

    200 m papillon et 4x200 libre : Michael Phelps décroche deux médailles d'or

    En décrochant mercredi ses 10e et 11e médailles d'or olympiques, après avoir triomphé en finale du 200 mètres papillon et dans le relais 4x200 mètres, Michael Phelps devient le premier athlète de l'histoire des JO a réaliser cette performance. L'Américain dépasse ainsi d'autres étoiles du sport que sont Paavo Nurmi, Carl Lewis, Mark Spitz et Larissa Latynina, neuf médailles chacun.

    Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON Phelpsjo5742152wq7

    Le royaume de l'Olympe s'est trouvé un nouveau roi. Et il n'aura pas fallu chercher longtemps. Cinq jours après le début des Jeux Olympiques de Pékin, Michael Phelps est devenu le sportif le plus titré de l'histoire des JO, avec onze médailles d'or, soit deux de plus que ce quatuor de légendes: le spécialiste finlandais du fond, Paavo Nurmi (3 médailles en 1920, 5 en 1924, 1 en 1928), la gymnaste russe Larissa Latynina (4 en 1956, 3 en 1960, 2 en 1964), le nageur américain Mark Spitz (2 en 1968, 7 en 1972) et le symbole de l'athlétisme américain, Carl Lewis (4 en 1984, 2 en 1988, 2 en 1992, 1 en 1996).

    On se doutait bien que « Baltimore Bullet », son surnom (il est né dans la ville de l'état du Maryland), effacerait des tablettes ces géants du sport à l'occasion du grand rendez-vous chinois. Mais on n'imaginait pas forcément qu'il le fasse de cette manière. Cinq courses, cinq victoires et cinq records du monde à la clé, le bilan de Michael Phelps est tout simplement prodigieux. Mercredi matin, il s'est imposé dans le 200 mètres papillon (1'52"03) avant de lancer sur une voie royale le relais 4x200 mètres pour un nouveau temps de référence mondial en 6'58"56. Deux médailles d'or qui suivent celles obtenues sur 400 mètres 4 nages (dimanche), dans le relais 4x100 mètres (lundi) et en finale du 200 mètres (mardi).

    Un nageur hors-norme

    A ces cinq titres, il convient d'ajouter les six glanés à Athènes il y a quatre ans par le nageur de vingt-trois ans. Il faut d'ailleurs rappeler que Phelps n'était âgé que de quinze ans lorsqu'il a participé à ses premiers Jeux Olympiques à Sydney en 2000. Huit ans après, il s'installe sur le toit de l'Olympe et il risque d'y rester longtemps, sans parler des trente records du monde qu'il a battus (dont cinq en relais). Il fond alors sur Mark Spitz, qui en a détenu trente-trois. Ce dernier reste la cible de Phelps à Pékin puisque celui qui a été sacré sept fois lors des Mondiaux de Melbourne, l'année dernière, a pour objectif en Chine de faire mieux que la performance de Spitz réalisée en 1972.

    Cette année-là, il avait remporté sept médailles d'or en battant à chaque fois le record du monde. Phelps en vise huit. Si on pouvait émettre quelques réserves sur la faisabilité de cet énorme challenge, notamment à cause de la fatigue accumulée par le terrible enchaînement des courses, on se dit que Spitz peut trembler. Michael Phelps dégage en effet toujours autant de puissance et de facilité dans ses gestes, sans parler de son mental déjà hors-norme. A l'image d'un athlète semblant venir d'une autre planète.

    source nouvelobs


    _________________



    Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON Mauserdb4
    Raptor69
    Raptor69
    Admin

    Féminin
    Nombre de messages : 6643
    Age : 55
    Localisation : Lyon
    prénom : Véronique
    Date d'inscription : 07/03/2007

    Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON Empty Re: Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON

    Message par Raptor69 le Sam 16 Aoû - 11:01

    ENTRÉ DANS L'HISTOIRE

    Michael Phelps a égalé Mark Spitz, septuple champion olympique il y a 36 ans, en enlevant le 100 m papillon grâce à un finish d'anthologie. La France boucle ses JO en beauté avec l'argent d'Amaury Leveaux et le bronze d'Alain Bernard sur 50 m. Elle quitte Pékin avec six médailles, comme à Athènes il y a quatre ans.

    Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON 160808phelpsjoie310kn4

    Il faudra se souvenir de ce 16 août 2008 à Pékin. Car cette matinée-là restera dans l'histoire de la natation, du sport même. Il était 10h15, un peu plus tôt la Zimbabwéenne Kirsty Coventry venait de s'offrir son deuxième titre olympique de rang sur 200 m dos et un record du monde (2'05''24) au bout d'une finale qui laissera des regrets à Laure Manaudou. C'est la fin du 100m papillon. Michael Phelps, malmené depuis le plongeon, seulement 7e à mi-course, semble en difficulté. Devant lui, le Serbe Milorad Cavic est en train de lui plomber son rêve. L'Américain est aux portes de l'exploit majuscule et il le sent s'envoler. Il avouera d'ailleurs ensuite «avoir cru perdre» au moment de lancer ses bras pour la dernière touche.

    Mais voilà, comme le glissait Jacco Verhaeren, coach de Pieter van den Hoogenband, juste après le relais 4x100 m arraché à la touche à la France par l'Amérique pour 0''08 : «Ces jours-ci, la réussite est avec Phelps». Là, sur cette finale de 100 m papillon, son seizième bain de la semaine, ce n'est même plus de la réussite. C'est peut-être le destin. Car si l'impression visuelle donne le sentiment que Cavic touche le premier, c'est bien Phelps, dans une dynamique de vitesse tandis que son adversaire est à l'agonie, qui appuie le plus fort sur la plaque. Pour un centième, un bout d'ongle, une poussière d'éternité, il remporte ce 100 m papillon et tellement plus en fait. Et on ne parle pas des millions de dollars promis par ses sponsors. Il vient d'égaler Mark Spitz, son fameux sept d'or de Munich en 1972. Le 400 m 4 nages, le 4x10 0m, le 200 m, le 200 m papillon, le relais 4x200 m, le 200 m 4 nages et donc le 100 m pap, ça fait bien sept. Il a réalisé l'impossible, cet Everest longtemps désormais considéré comme inviolable. Il exulte, autant pour évacuer cette frousse de s'être vu perdre que pour exalter la grandeur de l'instant.

    Bien sûr, pour tout à fait "matcher" le Moustachu de 1972, il manque au Kid de Baltimore un record du monde, celui qu'il n'a pas battu sur 100 m papillon (50''58 contre 50''40). Il n'en a, si l'on peut dire, détruit que six à Pékin. Enfin, pour l'instant.


    _________________



    Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON Mauserdb4

    Contenu sponsorisé

    Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON Empty Re: Natation : PHELPS ENTAME SA MOISSON

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 8 Déc - 16:08