TOUTE L'ACTUALITE ET LE SPORT, PRENEZ LA PAROLE

Décembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Derniers sujets

» Actualités des Girondins
Mar 30 Déc - 0:53 par Raptor69

» Actualités des Gones
Mar 30 Déc - 0:52 par Raptor69

» Actualités des Phocéens
Dim 28 Déc - 17:42 par Raptor69

» L'actualité des Dogues
Sam 29 Nov - 13:32 par Dolu50

» Ma modeste galerie
Dim 9 Nov - 0:39 par Raptor69

» L'actualité du PSG
Ven 7 Nov - 22:16 par Dolu50

» L'actualité des Merlus
Ven 7 Nov - 19:14 par Raptor69

» L'actualité des sochaliens
Ven 7 Nov - 16:02 par Dolu50

» Le stade de la Rabine
Mer 22 Oct - 18:32 par Dolu50

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 19 le Mer 12 Nov - 3:37

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

    L'actualité des Dogues

    Partagez
    avatar
    Dolu50
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 2711
    Age : 40
    Localisation : Manche
    prénom : Ludo
    Date d'inscription : 12/01/2008

    L'actualité des Dogues

    Message par Dolu50 le Dim 29 Juin - 16:08

    Florent Balmont : ''Un beau challenge à relever !''

    La première recrue du mercato estival lillois, Florent Balmont, a découvert aujourd’hui le Domaine de Luchin, le temps de satisfaire à sa visite médicale. Après quelques heures à peine passées à Lille, et avant de repartir pour le week-end à Nice, le nouveau milieu de terrain des Dogues a accepté, en exclusivité pour LOSC.fr, de livrer ses premières impressions.



    Florent, bonjour. Tu rejoins le LOSC pour les trois prochaines saisons. Ta première impression ?

    Je suis forcément très heureux de rejoindre un club comme le LOSC. Après quatre saisons passées à Nice, j’avais besoin de goûter à autre chose, de relever un autre défi. Je viens donc ici avec un immense plaisir. Le LOSC est un club ambitieux depuis plusieurs saisons, et le club veut continuer à grandir chaque année. C’est un challenge qui colle parfaitement à mes aspirations.

    Tu as eu Rudi Garcia au téléphone avant de choisir définitivement le LOSC ?
    Oui, et son discours était clair : il voulait vraiment que je vienne renforcer l’effectif lillois. Désormais, j’ai une grosse envie de lui démontrer qu’il a eu raison de me faire signer au LOSC. Je franchis aujourd’hui un palier dans ma progression en venant ici, et c’est un beau challenge à relever. J’ai hâte de me mettre dans le bain avec mes nouveaux partenaires. D’ailleurs, j’ai croisé quelques joueurs cet après-midi, on s’est salué, et nous aurons l’occasion de faire plus ample connaissance dès lundi, lors du premier stage de préparation à Deauville.

    « Après quatre saisons passées à Nice, j’avais besoin de goûter à autre chose, de relever un autre défi. »

    Tu as découvert le Domaine de Luchin. Séduit ?
    Je suis très agréablement surpris. Dès le premier coup d’œil, on s’aperçoit que ce sont des structures très professionnelles. Le centre de vie est gigantesque. Toutes les conditions de travail sont réunies pour faire du bon boulot. Tant qu’on ne franchit pas le seuil, on ne peut que s’imaginer ce qui se cache derrière. Ce Domaine peut faire pâlir bon nombre de clubs de Ligue 1 !

    Peux-tu faire un tour d’horizon de tes caractéristiques, tes valeurs ?
    Je suis quelqu’un d’accrocheur, j’essaie de tout donner sur le terrain. Ma position est plutôt milieu défensif, mais j’aime aussi aller de l’avant. Après, je pense que si le LOSC s’est intéressé à moi, c’est que mon état d’esprit doit correspondre à celui du club. Bien sûr, à moi désormais de démontrer tout ça sur le terrain.

    Quels sont tes objectifs avec ton nouveau club ?
    J’ai envie de faire une très grosse saison avec le LOSC, et personnellement, je vais essayer d’apporter ma contribution en me donnant à fond sur le terrain pour aider l’équipe à se situer le plus haut possible en L1. Il y a de très bons joueurs ici pour réussir quelque chose de bien, j’en suis persuadé.

    Quel regard portes-tu sur le potentiel de ce groupe lillois ?
    Le potentiel est très important, il n’y a qu’à regarder le parcours du club l’an dernier : après un début de championnat difficile, l’équipe a su redresser la barre pour inverser la tendance, et finir la saison en boulet de canon. D’ailleurs, le club dans son ensemble a un gros potentiel, et j’en suis ravi.

    « Je pense que si le LOSC s’est intéressé à moi, c’est que mon état d’esprit doit correspondre à celui du club. »




    Quels souvenirs gardes-tu des confrontations entre le LOSC et Nice ?
    A chaque fois que l’on rencontrait Lille, on savait qu’il ne fallait pas s’attendre à une partie de plaisir. Ç’a toujours été difficile, avec le plus souvent des matchs âpres, mais dans un bon esprit. Je garde le souvenir d’une équipe très dure à manœuvrer.

    Tu viens d’arriver à Camphin-en-Pévèle mais tu dois déjà vite repartir ?
    Oui, je vais rejoindre ma famille, mes enfants et ma femme. Puis, à partir de lundi, je suis en stage avec le reste du groupe à Deauville. C’est à ce moment qu’il va falloir commencer à tout donner !

    Que peut-on te souhaiter pour cette nouvelle aventure ?
    J’espère évidemment que tout se passera bien, que ce soit dans mon intégration ou sur les pelouses de Ligue 1. Je souhaite que les résultats suivent et surtout qu’on se fasse plaisir sur le terrain. L’essentiel réside dans le fait qu’on se sente bien dans notre jeu.
    avatar
    Dolu50
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 2711
    Age : 40
    Localisation : Manche
    prénom : Ludo
    Date d'inscription : 12/01/2008

    Re: L'actualité des Dogues

    Message par Dolu50 le Mar 2 Sep - 12:35

    De Melo : «Content de revenir»









    Un refus de confirmation officielle en salle de presse après la réception de Bordeaux, à laquelle le joueur a assisté, puis un communiqué annonçant la signature pour de bon de Tulio De Melo envoyé par le LOSC une heure à peine après le départ des derniers journalistes du Stadium Nord, dimanche soir. Cette fois, l'ancien Manceau est bel et bien Lillois, après un passage météorique à Palerme, où il n'entrait pas dans les plans de Stefano Colantuono, le successeur de Francesco Guidolin. «Dans ma carrière, je regarde dans un premier temps les projets sportifs. L'entraîneur rentre dedans forcément. C'est entré en ligne de compte dans ma décision. A Palerme, j'ai été recruté par un autre directeur (sic). Quand je suis arrivé, tout était changé, y compris le projet sportif. Ce n'était plus le même. Ça ne me plaisait pas du tout. J'arrive ici, où je connais l'entraîneur (NDLR : Rudi Garcia). Lille est un club que je connais», a expliqué le Brésilien.

    Son arrivée rassure les supporters loscistes après le départ pour Saint-Etienne de Kevin Mirallas, la blessure de Pierre-Alain Frau (fracture de la malléole) et une période d'attente en matière de recrutement offensif. En conférence de presse, De Melo s'est en tout cas montré visiblement heureux de retrouver la Ligue 1 et de quitter l'Italie : «C'est un Championnat que je connais. En plus, la France me manquait déjà. Je suis content de revenir. Je pense qu'on va bosser à fond à chaque match, qu'on va essayer de prendre le maximum de points, avec humilité. Il ne faut pas non plus avoir peur de personne. Lille fait partie des grands clubs français. C'est l'image que j'avais déjà au Mans. Le club a déjà joué la Ligue des champions, a gagné à San Siro face au Milan AC».

    De Melo, 23 ans, s'apprête maintenant à partir dans les prochains jours en stage avec ses nouveaux équipiers, dans le Forez. «J'ai fait toute la préparation en Italie, comme les autres joueurs. Une très bonne préparation. Je me sens prêt. Je me suis fixé un objectif de buts, que je garde pour moi. Arriver en période de trêve internationale va me permettre de m'entraîner plus avec l'équipe, de connaître les joueurs, le staff. Je connaissais déjà Michel Bastos». Quant au président Michel Seydoux, qui a démenti tous les chiffres parus dans la presse (montant du transfert, salaire) au sujet de De Melo et, plus largement, des transactions réalisées par le LOSC, il a simplement expliqué que son club confirmait «[ses] ambitions, [sa] politique. Nous avons depuis le début de ce mercato montré nos possibilités, qu'il n'y avait pas de limites à ce que l'on voulait faire. L'important est que le club grandisse. Nous continuerons à investir pour être performants». Le LOSC n'avait de toute façon pas le choix, sous peine de s'exposer à de sérieuses difficultés offensives. Dans les prochaines heures, un gardien de but et un milieu offensif débarqueront peut-être également du côté de Luchin.
    avatar
    Dolu50
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 2711
    Age : 40
    Localisation : Manche
    prénom : Ludo
    Date d'inscription : 12/01/2008

    Re: L'actualité des Dogues

    Message par Dolu50 le Mar 2 Sep - 20:50

    Lille choisit Butelle



    En quête d'un gardien de but après le départ de Tony Silva, Lille a contre toute attente engagé Ludovic Buttelle alors que la piste menant à Jérémy Janot (Saint-Etienne) était chaude. L'ancien portier du FC Metz, qui a quitté la L1 il y a quatre ans pour s'engager avec Valence (9 matches en trois saisons), a fait l'objet d'un prêt avec option d'achat. L'an dernier, il avait été prêté au Real Valladolid (9 matches).
    avatar
    Dolu50
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 2711
    Age : 40
    Localisation : Manche
    prénom : Ludo
    Date d'inscription : 12/01/2008

    Re: L'actualité des Dogues

    Message par Dolu50 le Sam 29 Nov - 13:32

    Plestan : «Je n'en veux pas aux mecs»


    Sans langue de bois, le défenseur de Lille Nicolas Plestan livre un passionant témoignage sur la blessure à une cheville qui l'a tenu éloigné des terrains pendant sept mois et comment «blessé, (il n'était) plus personne». Courtisé par Saint-Etienne (le LOSC a mis son veto) et titulaire en défense centrale pour la première fois depuis neuf mois ce samedi soir au Stadium Lille Métropole contre Lorient (19h00), il est à nouveau «vivant, enfin encore plus vivant», raconte-il à Libération, samedi.

    «Il y a trois manières de se blesser. 1: vous êtes mal psychologiquement, votre vie privée est en désordre, le corps lâche. 2: vous êtes à la ramasse physiquement et ça finit par lâcher sur un appui. Et 3: le fait de jeu, le truc qui frappe au hasard. Moi, c'était un fait de jeu. Le docteur pense à une entorse de la cheville : "Dans quinze jours, tu rejoues." Mais, au bout de deux semaines, j'ai très, très mal. Un mois passe. Puis quatre, puis six : arrachement osseux avec les os brisés qui frottent les tendons. Aucune date ferme de reprise : je suis dans le noir.»

    Nicolas Plestan évoque ensuite un grand moment de solitude. «Joueur, j'étais le mec important, celui à qui on demandait son avis. Blessé, je ne suis plus personne, zéro. Je joue au foot depuis que j'ai 3 ans, c'est ma passion, j'ai quitté ma famille dès 13 ans pour la vivre et là, plus rien. Je pète un câble. Ma famille et mes amis m'ont soutenu : les autres, tous les autres, s'en foutaient. Le foot est un sport co, OK ; mais chaque joueur est focalisé sur lui. Personne d'autre n'existe. Franchement, quand un coéquipier me demande comment ça va et qu'il tourne la tête avant d'entendre la réponse... Je n'en veux pas aux mecs. Quand des coéquipiers se sont blessés, je n'ai sans doute pas été mieux. Si c'est le foot ? Mais ça va au-delà : c'est le monde dans lequel nous vivons, vous et moi. La seule recette, c'est d'être costaud, point barre.»

    Contenu sponsorisé

    Re: L'actualité des Dogues

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 9 Déc - 23:23